Quatre-vingt-cinq pour cent des Canadiens ont désormais accès à un traitement qui prolonge potentiellement la vie des patients atteints d'une maladie pulmonaire rare

Quatre-vingt-cinq pour cent des Canadiens ont désormais accès à un traitement qui prolonge potentiellement la vie des patients a

06.12.2018

- Les patients vivant en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario et à Terre-Neuve-et-Labrador espèrent qu'Uptravi sera bientôt accessible partout au Canada -

VANCOUVER et HAMILTON, ON, le 12 juin 2018 /CNW/ - L'Association d'hypertension pulmonaireFR_TakeAction_MayPosting.png du Canada (AHP Canada) et Sclérodermie Canada (SC) ont unanimement félicité les gouvernements de l'Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, de l'Ontario et de Terre-Neuve-et-Labrador d'avoir emboîté le pas au Québec en accordant un financement public à Uptravi (sélexipag), pour le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP). Cette mesure découle de la conclusion récente des négociations sur les prix pour Uptravi par l'Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP). Les populations de patients atteints d'HTAP et de sclérodermie ont bon espoir que le reste des territoires et provinces au Canada suivront rapidement l'exemple pour que les spécialistes soient en mesure de prodiguer un traitement optimal et individualisé qui améliore l'issue clinique des patients aux prises avec cette maladie pouvant mettre en jeu le pronostic vital.

« Les voix des patients atteints d'HTAP et de sclérodermie ont été entendues. Nous félicitons l'Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba, l'Ontario et Terre-Neuve-et-Labrador de s'être joints au Québec et d'avoir rendu Uptravi accessible grâce à des fonds publics, déclare le Dr Sanjay Mehta, MD, FRCPC, FCCP, directeur de la Clinique d'hypertension pulmonaire du sud-ouest de l'Ontario, au London Health Sciences Center à London, en Ontario, et président du conseil d'administration d'AHP Canada. Bien que ces provinces aient reconnu la nature extrêmement complexe et grave de l'HTAP, notre travail n'aura pas abouti tant que les autres patients au Canada n'ont pas un accès équitable et rapide à des options thérapeutiques optimales. »

En janvier 2016, Uptravi est devenu le troisième nouveau traitement pour l'HTAP à être approuvé par Santé Canada au cours des dernières années. Plus tard durant l'année, le Programme commun d'évaluation des médicaments (PCEM) a recommandé qu'Uptravi soit financé par les deniers publics au Canada.

« Nous sommes très heureux de pouvoir dire à nos patients que l'Alberta s'est jointe à la liste croissante des provinces qui financent Uptravi, déclare le Dr Dale Lien, MD, professeur de médecine, directeur du programme d'hypertension pulmonaire de l'Université de l'Alberta. La nature grave et évolutive de l'hypertension artérielle pulmonaire signifie que les patients doivent avoir accès en temps opportun à tous les traitements approuvés par Santé Canada, afin de recevoir les soins individualisés dont ils ont besoin pour améliorer et prolonger leur vie. »

L'HTAP est une maladie pulmonaire rare, mais très complexe et grave. Elle est définie par une hypertension artérielle dans les poumons, conduisant à l'élargissement et à la faiblesse du côté droit du cœur - un type d'insuffisance cardiaque. L'HTAP est une complication fréquente de la sclérodermie généralisée, un durcissement et un épaississement chroniques de la peau et des organes internes, et peut être très grave chez les patients atteints de cette maladie évolutive du tissu conjonctif.

« Ma vie a été chamboulée à la suite de mon diagnostic d'hypertension artérielle pulmonaire. Chaque jour, même avec les traitements que je suis, le plus que je puisse faire c'est d'accompagner mes jeunes enfants à l'école -- c'est à peine si j'ai l'énergie de faire autre chose. Non seulement ma maladie me touche, mais elle affecte également toute ma famille, car je suis plus dépendante d'eux maintenant, dit Ladho S. Panesar-Chugger, patiente atteinte d'HTAP à Markham, enOntario. Ma vie dépend de l'ajout d'un troisième médicament à mon traitement, et mon spécialiste me recommande Uptravi depuis de nombreux mois. En tant qu'Ontarienne qui dépend du financement public, j'y aurai enfin accès. C'est mon souhait pour tous les Canadiennes et Canadiens comme moi. »

Il n'existe actuellement aucun remède contre l'HTAP et, bien que le pronostic pour les patients se soit quelque peu amélioré au cours des dernières années, il demeure médiocre malgré les traitements disponibles au Canada. La survie moyenne chez les adultes après un diagnostic d'HTAP est estimée à seulement cinq à sept ans, et à seulement trois ans chez les personnes atteintes d'HTAP associée à la sclérodermie (HTAP-ScS). En d'autres termes, les patients n'ont pas le temps d'attendre que le coût des options thérapeutiques nécessaires pour potentiellement prolonger leur vie soit pris en charge par les deniers publics.

« Ceux qui souffrent d'HTAP ou d'HTAP associée à la sclérodermie (HTAP-ScS) n'ont pas le temps d'attendre le traitement nécessaire. Prenons l'expérience de ma mère; elle a perdu son combat contre l'HTAP-ScS en novembre 2017 en attendant l'accès à un traitement financé par l'État, dit Stephanie Keyes, fille et soignante, de Gananoque, en Ontario. En tant que famille, nous considérons son parcours comme un legs. Nous espérons que le fait de relater son histoire profitera à d'autres personnes qui plaident en faveur de traitements qui ne leur sont pas accessibles par l'entremise de leur régime d'assurance-médicaments provincial. Pour beaucoup de personnes souffrant de cette affection, ces traitements sont une question de vie ou de mort.

Aujourd'hui, 85 pour cent des Canadiens ont désormais accès à Uptravi dans le cadre de leur régime public d'assurance-médicaments. Les populations de patients atteints d'HTAP et d'HTAP associée à la sclérodermie sont optimistes que tous les patients vivant au Canada qui dépendent des régimes d'assurance-médicaments provinciaux ou territoriaux auront bientôt accès à Uptravi.

Veuillez consulter www.actionHTAP.ca pour en savoir plus.

SOURCE L'Association d'hypertension pulmonaire du Canada 

Renseignements : Jamie Myrah, Directrice générale, Association d'hypertension pulmonaire du Canada, 604-682-1036, poste 101, jmyrah@phacanada.ca; Anna McCusker, Directrice générale, Sclérodermie Canada, 289-396-3039, anna@scleroderma.ca

Nouvelles recentes

Inscrivez-vous

Obtenez les dernières nouvelles relatives aux traitements pour l’HTP et à notre communauté en vous abonnant à notre bulletin électronique

ImagineCan_Accreditation_Trustmark_ENGFR_WHT-FNL_white.png