Annonce de la remise d’une troisième Bourse de recherche sur l’HTP Famille Paroian d’une valeur de 10 000 $

Annonce de la remise d’une troisième Bourse de recherche sur l’HTP Famille Paroian d’une valeur de 10 000 $

02.19.2019

L’AHTP Canada est heureuse d’annoncer que la troisième Bourse de recherche sur l’HTP Famille Paroian a été remise au Dr François Potus, boursier postdoctoral au Département de médecine de l'Université Queen's à Kingston (ON).

Des bourses de 10 000 $ sont offertes par l’AHTP Canada dans le but de promouvoir et de soutenir la recherche sur l’hypertension pulmonaire (HTP) au Canada. La bourse de recherche sur l’HTP Famille Paroian est nommée en reconnaissance de l'incroyable contribution de la famille Paroian à la communauté canadienne d’HTP.

FP-photo.jpegDr François Potus
Université Queen's à Kingston (ON), Département de médecine 

Sous la supervision de:
Dr Stephen L. Archer, Chef du Département de médecine, Faculté des sciences de la santé, Université Queen's (Kingston, ON).

Le Dr François Potus est actuellement boursier postdoctoral au Département de médecine de l'Université Queen's (Kingston, ON). Il a obtenu une maîtrise avec distinction en biologie moléculaire et génétique à l'Université Claude Bernard Lyon 1, en France, et un doctorat en biologie moléculaire et cellulaire à l'Université Laval, Québec, Canada.

Il travail entant que physiologiste et biologiste moléculaire spécialisé en recherche cardiovasculaire et génétique. Ses principaux travaux portent actuellement sur la régulation épigénétique de l'expression génique dans les cas d’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP). Plus précisément, il s'intéresse au rôle que joue la méthylation de l'ADN dans la régulation pathologique de l'expression génétique dans le cas de l’HTAP.

Le projet de Dr Potus: Lien entre l'inflammation et la progression de l'hypertension artérielle Pulmonaire
Research team: Dr François Potus, Université Queen's (Kingston, ON), Laboratoire du Dr Archer 

L'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) est une maladie pulmonaire grave dans laquelle la circulation sanguine dans les poumons est bloquée. Il en résulte une combinaison de pression accrue, de croissance cellulaire anormale et d'inflammation accrue. Nous avons identifié des modifications spéciales à l'ADN (« changements épigénétiques ») qui modifient la façon dont les gènes sont exprimés dans le cas de poumons affectés par l’HTAP.

Cette étude examinera le rôle d'un régulateur critique de ce mécanisme épigénétique - la « ten-eleven-translocation 2 » (TET2) - dans le développement de l'HTAP. Nous déterminerons si la modulation artificielle du TET2 aggrave ou améliore l'issue de la maladie dans un modèle animal d'HTAP. Nous étudierons ensuite l'inflammation pulmonaire, la prolifération cellulaire, et l'expression du TET2 pour comprendre comment ce facteur contribue à la maladie. Enfin, à l'aide d'un modèle animal d'HTAP, nous examinerons quelle(s) section(s) de l'ADN est(sont) ciblée(s) par les changements épigénétiques et déterminerons le lien entre le TET2, les gènes identifiés, l'inflammation, et la prolifération cellulaire.

Ce projet vise à accroître les connaissances de base sur l'étiologie de l'HTAP et à étudier la modulation TET2 comme traitement potentiel de l'HTAP.

Nouvelles recentes

Inscrivez-vous

Obtenez les dernières nouvelles relatives aux traitements pour l’HTP et à notre communauté en vous abonnant à notre bulletin électronique

ImagineCan_Accreditation_Trustmark_ENGFR_WHT-FNL_white.png